mercredi 9 novembre 2016

Hello, Meet Charlie !


Ce petit tigre aux yeux couleur miel nous a rejoint il y a déjà 5 mois. Un beau croisé entre une maman British long hair et un papa tigré. Et pour tout vous dire, c'est devenu depuis l'attraction de la maison !

J'attendais depuis un certain temps, la bonne occasion pour adopter un animal et pouvoir lui offrir un cadre de vie agréable, avec si possible une ouverture sur la nature..
Partir d'un 2 pièces en ville et emménager dans une maison avec un grand jardin... Plus d'excuses, c'était désormais la bonne occasion ! Malgré mon attachement aux chiens et d'un commun accord avec Monsieur, nous avons eu envie d'adopter un félin.

J'en ai passé des heures et des heures de connexions effrénées à faire défiler les petites annonces sur le bon coin filtrage "rubrique animaux" (à savoir : sur le site, on peut se créer des alertes dès nouvelle publication de nos critères de préférences sauf sur cette rubrique ! ) 

Au départ, nous étions focalisés sur des chats de type mainecoon parce qu'on trouvait leur apparence complètement hors du commun et le caractère chien-chat nous séduisait vraiment. Sauf, que nous avons vite déchanté en découvrant à quel prix ils étaient vendus.. Finalement, on a revu nos critères pour se laisser tenter sur un chaton pas forcement pur race mais avec une touche de personnalité originale.

Et puis au détour d'un clic, je suis tombée sur une annonce de portée de chatons qui m'invitait à en apprendre davantage.. Il ne restait plus qu'un tigré qui avait déjà un pelage assez conséquent, comme sa mère..!

Une visite à suffit pour confirmer qu'il nous plaisait vraiment et il y avait déjà ce feeling qui nous liait tous les trois. Et ses tâches sous le ventre communes aux Bengals...il était vraiment à croquer.





Pourquoi Charlie ?

Ce nom est venu presque naturellement. Pour son côté fouine, son faciès rieur mais aussi en référence à Charlie Hebdo dont le QG se situait à proximité de notre ancien appartement parisien.

3 mois après, lorsque nous avons récupéré Charlie pour de bon, on a eu le même sentiment. Non loin d'être sauvage, il n'a fait que de se faire câliner et semblait déjà être intégré dans notre quotidien. On était rassuré de le voir déjà autonome, si calme. (les 3 mois de sevrage avec sa mère et la douceur de la famille qui l'ont élevé y ont beaucoup contribué) 

Depuis, au quotidien, c'est une sacrée belle aventure que de l'avoir à nos côtés..!
Il a un effet à la fois apaisant et divertissant . Il a fallu se faire dès ses 4 mois à son instinct de chasseur et à la cohabitation imprévue avec des souris, campagnols de toute taille... Au delà de ça, c'est extra. On peut renouveler l'expérience les yeux fermés... à condition que Monsieur donne son go :-) 

Pour éviter de vous spammer avec les photos de Charlie (que je ne peux m'empêcher de prendre en photo tellement je suis - je l'avoue gaga), rendez-vous sur son compte instagram charlie_the_lovely_cat

vendredi 11 septembre 2015

THINK POSITIVE , BE STRONG




La vie n’est pas toujours rose, je ne vous apprends rien. Au quotidien, nous sommes tous victimes de lots de tracas en tout genre, contrariétés à répétition. Souvent, le sort semble s’acharner sur nous et alors cette phrase bien connue retenti «  Ça ira mieux demain ». Oui, mais ce n’est pas toujours si simple. Difficile de relever la tête et de positiver dans des moments pareils. La vie est une source de contradictions positives et négatives. C’est ainsi et il faut l’accepter. Alors comment avancer ? Oú puiser l’énergie, la bonne ?  Celle qui vous redonnera l’espoir et le sourire ?

La première difficulté est d’arriver à accepter que l’orage passe. Des imprévus, des mauvaises nouvelles, il y en aura d’autres. J’avais envie de partager avec vous quelques exemples d’ondes positives qui peuvent vous aider à relever la tête et à positiver dans les journées « sans »

Trouver sa soupape : Pour ma part, le running m’aide beaucoup à me déconnecter dans des moments de stress, d’énervement. C’est aujourd’hui d’ailleurs le seul moyen qui m’aide à canaliser mes mauvais sentiments et à retrouver la sérénité. En rentrant, je retrouve le calme et je me sens plus combattante. Pour vous, c’est sûrement autre chose; le sourire de votre fille quand vous la retrouvez chaque soir après le travail par exemple; votre toile oú vous pouvez libérer vos sentiments, et dévoiler votre talent… Transformer ses mauvais sentiments en quelque chose de positif.

Avoir un projet : C’est ce qui permet d’avancer. S’accrocher très fort à quelque chose que l’on souhaite à l’avenir se voir réaliser. Pour ma part, c’est de m’épanouir dans le travail. Depuis notre arrivée à Lyon en juin dernier, je suis en recherche d’emploi. Je ne vous cache pas que ces derniers temps, je perdais souvent l’énergie à me plaindre, à ruminer et à désespérer. Et puis, le téléphone sonne, une opportunité vient me saluer, un projet prend forme et je retrouve le sourire. C’est ça qu’il faut retenir. Quand on se fixe un objectif et qu’on se donne les moyens d’y parvenir, tôt ou tard, on y arrive… Toujours s’accrocher.

- S'entourer : Mon premier réflexe affectif est ma famille. Je pense à mon amoureux bien sûr qui partage mon quotidien mais aussi à mes proches. Un coup de fil de ma grand-mère, mes conversations hebdomadaires avec mon grand frère et son lot de tendresse, le regard de mon père quand nous nous retrouvons pour un week-end, les mots doux que je reçois de ma mère en fin de message, les jolies pensées par MMS des copines…  Savoir compter sur les siens.

- Etre fier de son parcours : Quand vous n’avez pas le moral ou dans des moments d'échecs, pour commencer, regardez en arrière. Ce que l’on a vécu, traversé, font de nous ce que nous sommes devenus aujourd’hui : différentes personnalités et divers caractères… Un super livre que je vous recommande vivement et qui booste la confiance en soi est « l’apprentissage de l’imperfection » de Tal Ben-Shahar. Dans ma mémoire, je garde cette phrase de vérité qui me sert de motivation « Apprenez à échouer sinon vous échouerez à apprendre ». Etre fier de soi, du chemin parcouru c’est déjà aller de l’avant.

J’espère que ces quelques minutes de lectures vous auront été utiles… Que la force soit avec vous !

Pauline


lundi 24 août 2015

La Playlist Cool pour prolonger l'été



Histoire de prolonger encore plus cette belle saison, j'ai mis de côté pour vous quelques pépites musicales qui m'ont accompagnées durant tout l'été.

A écouter lors de vos prochaines virées en voiture, à pied, à vélo ou comme bon vous semblera ! 

Au programme de ces 1h25, un peu de tout : Pop, électro, folk et même une musique de pub infiltrée... 
Saurez-vous la reconnaître...?

jeudi 20 août 2015

Auvergne et Parc naturel du Livradois Forez

Vendredi dernier, Mathieu m'a réveillé de très bonne heure pour m'annoncer que nous partions en week-end plus tôt que prévu. La veille au soir, il avait bien insisté "pour des questions d'organisation" sur le fait que je finalise ma valise. Il souhaitait ensuite pouvoir la glisser le lendemain matin dans la voiture lorsqu'il partirait au travail. Et pourtant, je n'avais rien suspecté...Il n'allait finalement pas travailler...Et il fallait vite se préparer pour commencer la belle parenthèse de 3 jours qui nous attendait.

Nous étions vraiment euphoriques d'autant plus que cet été, nous n'avons pas pu partir en vacances. Cette escapade organisée presque à la dernière minute a été pour tous les deux un vrai bol d'air frais. 

Après une première journée au Royatonic entre massages, baignades et hammam, nous avons terminé la soirée au Royal Hotel Saint-Mart situé à quelques mètres. Monsieur avait commencé fort en réservant ces deux endroits. 

Je vous invite à découvrir en image le reste du programme de notre séjour dans la montagne Auvergnate et plus tard dans le Parc Naturel Régional du Livradois Forez. 

2ème journée : Vulcania et randonnée au Puy de Pariou 






En partant de Royat, nous avons débuté la journée à Vulcania, le célèbre parc d'attractions de la région d'Auvergne situé à Saint-Ours. Malheureusement pour nous ce fut un vrai flop. Beaucoup d'attentes pour 5 à 10 min max d'attractions. Cet endroit est à mon sens ciblé davantage pour une famille avec des enfants. En tant qu'adultes, on s'est plutôt ennuyés et le prix d'entrée est excessif par rapport à l'ensemble des animations qui sont exclusivement en intérieur (environ 27 euros).

L'envie d'arpenter les jolies montagnes voisines du Parc devenait de plus en plus évidente, nous avons sans regret, au bout de 3 heures quitté le site pour rejoindre à quelques kilomètres un parking situé à la sortie du petit bourg de la fontaine du berger sur la D941. De là, nous avons emprunté un sentier tracé desservant le Puy du Pariou et le Puy des Goudes. La randonnée à destination du Puy de Pariou dure environ une heure et débute par une immersion en pleine nature où nous avons pu faire de belles rencontres..




A l'arrivée, au sommet du Puy du Pariou, la vue s'ouvre sur la chaîne des Puys, (un peu plus au fond sur le puy de Dôme) sur Clermont-Ferrand et toute la plaine. 





Un immense tapis de touffe de bruyère rose qui moutonnent tout autour du sentier en redescendant...


Après cette belle balade, nous avons repris la route direction Viscomtat, une jolie commune dans la montagne Thiernoise en plein coeur du Parc du Livradois-Forez. Je découvrais par la même occasion, l'endroit où nous allions passer notre dernière nuit : le Moulin de la Fortie. Une maison d'hôte en pleine campagne, au cadre plutôt rustique mais au combien chaleureuse.







Le Moulin dispose de plusieurs gîtes et de chambres d'hôtes. Nous occupions la chambre Hévéa, très cosy dans un chalet en bois, idéale pour une nuitée en amoureux avec vue sur les prés...^^ Le petit déjeuner du dimanche matin était tout autant à la hauteur; vraiment complet avec des viennoiseries et confitures maisons.


Le Moulin de la Fortie  - La Fortie - 63250 VISCOMTAT
04 73 51 98 68
3ème journée : Point de vue depuis l'Olme et balade dans vallée des Rouets 


Dimanche, dernière journée, pour profiter encore un peu plus du soleil, nous avons débuté la matinée par une randonnée de 4 kms en forêt, à la sortie de Viscomtat. 









A l'arrivée, une belle récompense nous attendait en découvrant la vue à 360 degrés sur les monts du Forez depuis le rocher de l'Olme. 





Nous reprenions ensuite la route du retour, en douceur, à destination de Thiers, où plus exactement, dans la vallée des Rouets. Cette promenade, toute en descente, propose deux parcours d'environ 2 kms le long de la rivière la Durolle.








La vallée des Rouets est ouverte aux visiteurs et permet de partir sur les traces des derniers émouleurs. Ces artisans travaillant, allongés à plat ventre sur des planches en bois au dessus de leur meule, et donnant le tranchant à leur lame. 




Aujourd'hui, leurs ateliers ont été progressivement désertés à partir des années 1930. Un dernier reste quasi intacte, celui de Monsieur Lyonnet qui a pris sa retraite en 1976.



Monsieur Lyonnet était un passionné. A sa mort il y a quelques années, il a fait don de son atelier à la ville afin de continuer à partager son savoir-faire. A l'intérieur, nous avons pu nous immerger dans son quotidien, voir la meule en marche, entendre claquer les courroies sur les poulies et monter à l'étage à la chambre où les épouses des derniers émouleurs, polissaient les lames.





Vous pouvez visiter la Vallée de juin à septembre uniquement. Cette balade mérite vraiment le détour. J'ai particulièrement apprécié la visite guidée qui nous a apporté plein de détails sur le quotidien des émouleurs, leurs conditions de travail mais aussi sur leurs loisirs. L'occasion de découvrir dans cette nature sauvage, la patience et la ténacité des générations de couteliers. 

J'espère que cette revue de notre séjour vous aura plu. Parfois, on n'a pas nécessairement besoin de parcourir le bout du monde pour découvrir de belles destinations...! Et vous, connaissiez-vous ces endroits ? Je suis preneuse de bons plans ou de bonnes adresses pour un prochain retour. 

mercredi 1 juillet 2015

Remède contre la canicule : 2 boissons maison à siroter pour l'été !

Hola ! Que calor ! 

La Canicule va devenir notre quotidien pour encore quelques jours, on ne cesse de nous le répéter. Mais réjouissons-nous, c'est l'été! Robes et jupes sans collant, c'est quand même bien plus sympa. La chaleur nous pouvons la dompter ! Preuve à l'appui.

Pour démarrer ce mois de juillet au frais sous votre parasol ou devant votre ventilateur, je vous partage deux recettes maisons de cocktails aussi désaltérants que délicieux à tester pour votre prochain barbecue où après une journée de travail bien intense. 

La sans frontière : Citronnade maison 






Boisson classique, mais au combien délicieuse par ces journées longues et chaudes..! Pour moi, c'est l'indémodable.

Pour 2 litres, il vous faut : 

- 2 citrons jaunes (non traités)
- 1 orange 
- 50 g de sucre

Prenez votre jolie bouilloire et faites chauffer de l'eau.
Attrapez vos citrons, retirez les extrémités puis coupez-les en tranches pas trop épaisses.
Coupez l'orange en deux et pressez-là. 
Dans un saladier, versez le sucre et les rondelles de citrons. Il est important de bien mélanger le tout et ensuite vous pourrez ajouter environ 2 litres d'eau chaude. 
Laissez infuser les rondelles de citrons dans l'eau, puis ajoutez le jus d'oranges à la préparation.
Une fois l'eau refroidie, pressez les rondelles de citron pour récupérer la pulpe.
Votre préparation est prête pour être versée dans une cruche ou une bouteille.
Réservez celle-ci au frigo et servez avec beaucoup de glaçons rajoutés au dernier moment. 

Pour ceux qui ne sont pas très citrons, vous pouvez remplacer par des oranges et cela deviendra une Orangeade! Tada! Et pour encore plus d'effet désaltérant, on peut opter pour la version bulle en allongeant la préparation infusée avec de l'eau gazeuse. 

Le moussaillon : Punch marin 



Très bon cocktail alternatif au mojito à préparer une heure à l'avance.

Pour 6 personnes, il vous faut : 

- 25 cl de jus d'ananas
- 50 cl de rhum blanc
-   5 cl de sirop de canne
- 10 cl de curaçao 

Mélangez le jus d'ananas avec le rhum, le sirop de canne et le curaçao dans un pichet.
Réserver au frigo pendant au moins une heure.
A déguster après réfrigération dans 6 verres de taille moyenne en rajoutant quelques glaçons (encore plus délicieux)


D'autres idées de cocktails homemade à partager en commentaires ? Faites-nous en profiter ^^







vendredi 10 avril 2015

Lumière sur les Célibataires

Hello !

Etant en couple aujourd'hui, je garde en tête d'avoir été un temps célibataire. C'est un statut bien ambigu : à la fois synonyme d'indépendance, de liberté mais qui peut aussi être ressenti comme une solitude pesante. L'allongement de la vie alliée à la fragilité actuelle des couples fait qu'aujourd'hui tout le monde a été, est, ou sera célibataire. 

Au delà des clichés, j'avais envie d'adresser un message de bonnes ondes aux célibataires de cette saison. Et oui, qui sait ce que l'été leur réserve comme surprise....?! En attendant, j'espère que ces quelques conseils de mon retour d'expérience vous redonneront l'espoir :-)


Soyez fiers de votre statut

Une des premières recommandations que je pourrai vous adresser, amis célibataires, serait de commencer par fuir les conseils prodigués par vos proches; un peu donneurs de leçon : " tu devrais " " je serais toi... " ou les invitations dîners entre couples du style " on a un ami célibataire qui te plairait sûrement ". Vous seul êtes maître de vos propres choix de vie et désir. Une rencontre, ça ne s'organise pas, c'est presque toujours au contraire le fruit du hasard. Laissez donc faire le destin :-)

Savourer votre célibat 

Plutôt que d'attendre absolument la rencontre ou un certain signe du destin, ce qui est essentiel avant tout c'est de se retrouver soi. Commencez donc déjà par sortir de votre nid douillet...!
J'ai pris le pli durant cette période de me focaliser sur mes centres d'intérêts. Tout ce que je n'avais pas pu faire en couple avec mon ancien compagnon, j'allais enfin pouvoir le faire maintenant et quand je voulais ! Royal....:-)  S'inscrire à un cours de danse, aller au ciné voir les dernières comédies, faire du patin à glace, rejoindre un club de Hand ou suivre des cours de dessins....

Concrétiser un projet qui vous tienne à coeur

Partir à la découverte d'un pays avec son meilleur ami ou en solo. Courir un marathon, s'expatrier à l'étranger. Ce n'est pas parce que vous êtes seul que la vie s'arrête. Construisez vous encore de nouveaux souvenirs, ça peut être l'occasion de vivre un voyage inoubliable.
Projeter d'acheter un appartement, un terrain, une maison, une nouvelle voiture, adopter un chien...!

Revoir ses critères " prioritaires "

On a souvent en tête un type de partenaire idéal. Mais la nature nous a livré au naturel, tel que nous sommes avec des qualités et des défauts. Je pense qu'il faut à minima laisser tomber quelques barrières physiques ou morales pour ne pas manquer de belles opportunités qui s'offriraient à vous. A méditer..!

Ne pas attendre la rencontre 

Arrêter de lire l'horoscope et cessez de penser, d'espérer à votre prochaine rencontre; restez confiants. Cela prendra quelques jours, quelques mois ou peut être même quelques années à arriver. Cette patience finira par payer pour vous livrer au croisement d'une rue, la rencontre qui vous fera enfin prendre un virage à 180 degrés vers l'amour avec un grand A...

Pour conclure quelques images clins d’œil.....












dimanche 22 mars 2015

Croquantes de Printemps

Bonjour Printemps ! 


Ah cette saison où l'hiver tend à se détacher doucement...mais sûrement ! Oui, on y croit !
Les températures sont encore bien fraîches mais les arbustes bourgeonnent, les premières jonquilles embellissent les jardins et nos petits vases... Les gens retrouvent enfin le sourire et les soirées apéro reprennent de plus belle ^^
Très bon prétexte donc pour vous inviter à découvrir une recette de mini-tartines printanières, avec quelques ingrédients de saisons que j'aime particulièrement : les radis et l'avocat. Au programme de la couleur et du goût pour 3 min, montre en main :-)


Croquantes de Printemps Radis-Avocat
(idéales pour un apéro improvisé...)

Pour 4 à 6 personnes : 
- 2 avocats (bien mûrs)
- 1 botte de radis
- 1 baguette fine (ficelle est l'idéale)
- 4 cuil. à café de jus de citron
- 1 cuil. à café de cumin
- Sel et poivre 



Pour ces petites tartines à croquer, rien de plus simple ; je commence par écraser mon avocat avec du jus de citron sans trop insister, de sorte à ce que le rendu soit un peu comme des rillettes. (HUM!) J'ajoute du cumin, du sel et du poivre. N'hésitez pas à goûter pour doser les ingrédients à votre convenance. J'étale ensuite délicatement la chair des avocats assaisonnée sur des tranches de baguette (préalablement passées au grille-pain). J'aime bien les couper en biseau et pas trop épaisses pour rester dans l'esprit amuse-bouches. Enfin, je dispose mes rondelles de radis sur le dessus en fine lamelles. 

Une autre recette apéritive à partager ? N'hésitez à m'en faire part en commentaires !



dimanche 15 mars 2015

Une bonne adresse parisienne : La bohème



Paris regorge d'endroits qui proposent toute sorte de Brunchs. Pas toujours simple de choisir parmi de nombreuses adresses... Les prix sont souvent excessifs pour ce qu'on vous propose au final dans la formule et ça manque parfois d'originalité. Hier, j'ai eu le plaisir de découvrir la Bohème dans le quartier nord des Marais et de tester une formule Brunch simple mais originale avec un bon rapport qualité prix. 

La Bohème a ouvert ses portes il y a tout juste un an, rue de Turenne à deux pas de la place des Vosges. J'ai tout de suite été séduite par l'ambiance calme et cosy de l'endroit assez intimiste mais au combien solaire. J'avais réservé la veille dès 11 h 30 pour un Brunch entre filles et nous occupions hier une jolie table en bois devant la vitrine. Ce qui nous offrait l'avantage de pouvoir contempler l'animation de la rue tout en papotant devant ce délicieux Brunch avec la douceur de la lumière du jour.




11 h 30 au calme dès l'arrivée au comptoir


Le Menu Brunch de la Bohème pour 22 euros (unique formule qui varie en fonction des produits de saison) vous propose :

- Une boisson Chaude au choix (Thé Mariages Frères, chocolat chaud maison, café)
- Un verre de jus de fruit artisanal ( hier nous avons goûté au jus de pommes)
- Une tranche de brioche faite maison, une tranche de baguette aux céréales accompagnés de délicieuses confitures maison ( Coing, banane-chocolat et griottes)
- Une assiette salée avec des gaufres salée (excellentes !), une salade de quinoa concombre-menthe ( fraîche et parfumée), des oeufs brouillés, de la cream-cheese aux herbes à étaler sur les gaufres... de la roquette, du saumon frais ou jambon serrano, une soupe de saison ( hier carotte-gingembre). Autant vous dire qu'après tout ça nous étions rassasiées avec les copines :-) En parallèle, les autres produits de la carte proposés hors Brunch avaient l'air d'être tout aussi délicieux...

La table côté vitrine, meilleur point de vue !

Une des confitures extra : Banane-Chocolat que j'aurai adoré ramener à la maison....

la partie salée du Brunch 


Je vous recommande cette adresse pour multiples raisons :

- Une salle ni trop grande ni trop petite, parfaite pour s'entendre parler et passer un moment agréable.
- l'ambiance cosy avec la déco simple et épurée oú l'on se sent comme chez soi
- l'accueil chaleureux du personnel à vos petits soins et le service rapide
- les produits frais et les plats faits maison... (Ça change des classiques et on retrouve le goût des vraies saveurs...)
- le rapport qualité/prix pour le quartier des marais

Pour vous y rendre :

La Bohème
57, rue de Turenne
75003 Paris
01 42 77 37 87
Métro 8 Chemin Vert

* Brunch Samedi et Dimanche 

N'hésitez pas à partagez à votre tour de bonnes adresses Parisiennes !